BENFLIS DENONCE LA FRAUDE : il annonce la création d’un nouveau cadre politique
Last Updated on Avr 18 2014

BENFLIS DENONCE LA FRAUDE : il annonce la création d’un nouveau cadre politique

Benflis a exhibé des documents dont il assure qu'ils ont été signés avant même le vote. Il déclare qu'il n'a « pas été vaincu ce 17 avril...
BOUIRA : les émeutes continuent
Last Updated on Avr 18 2014

BOUIRA : les émeutes continuent

Les émeutes ayant touché des localités de Bouira et qui ont entrainé l'empêchement du vote dans certains centres de vote à Raffour, Cheurfa,...
RESULTATS OFFICIELS : Belaiz annonce 81,53% des voix pour Bouteflika
Last Updated on Avr 18 2014

RESULTATS OFFICIELS : Belaiz annonce 81,53% des voix pour Bouteflika

Les résultats officiels n'ont pas été une surprise. Bouteflika s'octroie 81,53% des voix et en laisse 12,18% à Benflis. Louisa Hannoune...
ALORS QUE CEVITAL SORT DE SON CAPITAL : l’Etat conclut le rachat de Djezzy
Last Updated on Avr 18 2014

ALORS QUE CEVITAL SORT DE SON CAPITAL : l’Etat conclut le rachat de Djezzy

L'Etat Algérien entre dans le capital de Djezzy à hauteur de 51%, devenanant ainsi l'actionnaire majoritaire. Cette opération de rachat, qui...
Benflis piégé
Last Updated on Avr 17 2014

Benflis piégé

Après les gardes communaux qui apportent leur soutien à Bouteflika et les retraités de l’ANP qui se démarquent de leurs camarades qui les...
ELECTION PRESIDENTIELLE EN DIRECT
Last Updated on Avr 17 2014

ELECTION PRESIDENTIELLE EN DIRECT

Mission accomplie pour Louisa Hanoune. Elle dit reconnaître la victoire de Bouteflika. "Le peuple a choisi, il faut respecter son choix", a-t-elle...

Miroir de la semaine



Zoom sur Alger



Articles les plus lus

Algérie Express - Algérie Express
vendredi, Jan 03 2014

En ce début d'année et dans une phase politique des plus tendues, j'ai un chagrin de mère et de citoyenne expatriée qui peut paraitre décalé. Pour ma part, je ne le crois pas. Le malheur, quand il dure, a toujours des racines profondes.

L'Algérie est l'un des principaux pays pourvoyeurs du marché parallèle de pièces archéologiques. Deux raisons à cela : à l'abandon du parc national et le désintérêt du ministère concerné pour une période historique qui doit être occultée s'ajoute le manque de moyens ; le budget du ministère étant dédié aux festoiements spéculatifs et démagogiques de la surenchère panarabiste qui atteint des sommets depuis le couple Boutef-Toumi. Avant de me rendre en Algérie pour les fêtes de fins d'année j'apprends qu'une pièce à l'effigie de Massinissa est mise en vente pour 289 dollars. Sur e.bay ce qui est un patrimoine inaliénable de l'Algérie se négocie sas vergogne. Pourquoi ?

Festival "arabe" de Djemila, l'ancienne Cuicul, festival du film "arabe" d'Oran, jadis Portus Magnus, capitale de la culture "islamique" Tlemcen, l'antique Pomaria, capitale de la culture "arabe" Alger 2010, ex-Icosium, capitale de la culture "arabe" Constantine 2015, Cirta, festival d'Al Anchouda (arabe) de Constantine ( re-Cirta), bazar de la chanson "arabe" de Damas et de Beyrouth à Timgad, antique Thamugadi et on couronne le tout par le festival « arabo-africain » de Tizi ouzou, fort de Tazaghart. Des milliards partis en fumée sans comptabilité ni contrôle nous dit la cour des comptes. Combien de guides, de restaurateurs, de films de sensibilisation et de promotion...aurait-on pu financer avec le dixième de ces gâchis. L'agression quotidienne à l'encontre de la culture et de la mémoire amazigh est une obsession ; agression par antagonisme et antinomie depuis qu' Al Khansa du désert de Najd et Al Hijaz gagna, sous le règne de Messaadia, un fronton à Tizi Ouzou.

Saint Augustin se rebellait en transperçant, sans sommation, Maximums le grammairien par sa formule: ennemis des Berbères et d'eux-mêmes...comme ces Amazighs de la chambre à échos à l'image des Sidi Said et Amara Benyounes, le nouveau globe-trotter du gouvernement ( quatre ministères en moins de 3 ans de présence dans l'exécutif ). Berbères de figurines et des affiches oeuvrant avec les fossoyeurs traditionnels pour le morcellement du pays et pour donner raison à certains arpenteurs sectaires partisans du rétrécissement cadastral de la berbérité. A deux journées de marche à l'ouest du Nil, disait Pline l'ancien, jusqu'aux colonnes d'Héraclès commence la codification LBY dont l'Amazigh a hérité du nom. J'étais contente de revisiter ces contrées avec mes enfants. Georges Washington, s'adressant à John Jay son secrétaire d'Etat, reprenait ce que disait Tacite : les Berbères sont une race indomptable à la guerre et j'étais encore contente de leur relire ce texte.

En Tunisie, récemment, quand je quittais le territoire algérien du coté de Ouenza, je voyais déjà une randonnée d'étudiants à la Table de Jughurta de Kallaat Snan. C'est Salluste et sa monographie Bellum Jugurthinum qui me renvoie à l'encerclement de l'année 107 av JC, lors de la bataille du Muthul ( Oued Mellag ) : quel honneur ! Le souvenir a brillé de mille feux dans mon cœur. Et je continue à être contente. Puis le dépit m'envahit. En reprenant le volant je note un journal dans lequel est emballée une babiole achetée à Constantine. C'est echchourouk, piètre clone oriental qui bafouille et sème l'inculture, le déshonneur et la haine.

L'avant-veille, en passant par Djemila, je me suis demandée quel était le rapport de l'arabe avec cette zone occidentale de la Numidie cirtéenne, fief des tribus amazigh des Suburbures. Vous l'aviez deviné, c'est le complexe d'infériorité, mais aussi la lâcheté dans le reniement qui veut faire plaisir aux maîtres et qui pousse à se déclarer Égyptien, Libanais ou Syrien comme le faisaient Hamraoui Habib Chaouki (HHC) et Khalida Toumi à coup de manifestations populistes ou de productions cinématographiques de séries z , grâce à l'argent public.

Je dis tout ça avec des pincements au cœur, ce reniement se manifeste aussi par le pillage de notre mémoire qui se vend à vil prix à Paris, à Copenhague et à New York. Des fossoyeurs indignes exportent la sève de l'Algérie. Qui veut acheter une pièce de Massinissa le Numide à 289 dollars ? Qui veut négocier le Roi Micipsa et son cheval à 120 dollars ? Les fondateurs de Cirta à vendre ! Qui l'eut cru ? Il y a 17 siècles que le Roi Constantin avait décidé en 313 après JC de rebâtir Cirta et donner le nom Constantine a cette ville. En 2015 Sellal, le Bougiote va la souder, pas la jumeler, à la Jordanie.

Comment, pourquoi et par qui tout cela est arrivé ? Le casting des mercenaires est diabolique. Khalida Toumi, cliente attitrée de la cour des comptes a vendu illégalement un terrain à bâtir à El Biar et s'est faite construire un ranch sur des terres agricoles juste en face du nouveau Club des Pins. HHC gère en toute quiétude ses rentes héritées de son long passage à l'ENTV. Benyounes a fait naître ses enfants en France où il dispose d'une carte de résidence de10 ans ; il continue les transactions auxquelles il s'est livré dans tous les ministères qu'il a occupés avec les dossiers qui transitent par l'industrie. Sidi Said va encore probablement « assumer », dans le procès qui s'annonce, d'avoir déposé, à des intérêts exorbitants, l'argent des travailleurs pour une carte gold à tirage illimité chez Khalifa Bank. Sellal, blagueur invétéré, se prend au sérieux et, après deux campagnes électorales de dopage de Bouteflika, veut se mettre à son compte en bourrant, dans cette troisième équipée, les urnes à son profit.

Quand la panse broie tout, l'esprit, cette scène où se reconstruit le passé et se prépare l'avenir, se soumet avant de s'éteindre pour rejoindre le règne animal. Bonne année.

Nassima Belaid

La radio nationale chaine II vit petitement. Jeudi, elle a organisé un gala de célébration du nouvel an amazigh Yennayer. Une palette de chanteurs kabyles, à l'instar d'Ammour Abdenour, Khaloui Lounes, Lani Rabah et Amar Sarsour, se sont produits en soirée au centre Aissa Messaoudi. Le hic c'est que ces chanteurs, invités de la radio, auraient pu passer la nuit à la belle étoile, la direction de la chaine II, qui gère un budget dédiée à l'animation culturelle, a rechigné à les prendre en charge.

A quarante-huit heures du gala, la direction de la radio a chargé une équipe de démarcher des mécènes. En vain. En catastrophe, elle tape à la mairie d'Alger-centre, enlevée dans des conditions burlesque par le MPA de Benyounes avant de devenir le lieu géométrique des OPA politiciennes.

Cette institution décide de prendre en charge le gite et le couvert après avoir essayé en douce d'arracher quelques déclarations favorables au chef de l'Etat.

La radio chaine II, supposée être le support premier de la culture amazigh reste toujours dans un statut alibi. Avant de censurer la conférence de presse du chanteur Idir au forum de liberté, elle avait déjà ordonné aux journalistes et animateurs de substituer le vocable Algériens à celui d'Amazighs. Evidemment l'injonction ne vaut pas quand il faut chanter les vertus de l'arabisme. Le polit bureau a encore de beaux jours.

Hamid Guerni

dimanche, Jan 26 2014

En 2001, il a été décidé de suspendre la pêche au corail, pour protéger cette ressource qui met longtemps à se régénérer.La mesure a été vite contournée. Un ex-cadre du ministère le confirme : plus de 750 embarcations spécialisées dans différents types de pêche opèrent illicitement dans le secteur. Non seulement l'activité ne s'est pas arrêtée mais elle s'est accélérée, la contrebande ayant vite repris le dessus.

Pour toute réponse à cette situation, les pouvoirs publics n'ont eu d'autres réactions que... la réouverture de cette pêche ! Et d'avoir l'aval de certains professionnels, pour qui, ce serait " la solution " pour " protéger la ressource surtout que cette pêche devra s'effectuer, selon eux dans " un cadre réglementaire strict "

En somme, l'Etat délivre des permis de chasse ... pour éviter le braconnage !

Le comité national des marins pécheurs ne l'a pas entendu de cette oreille. Et il se rebiffe. Il exprime son opposition à la réouverture de cette pêche, arguant que la ressource ne s'est pas encore régénérée, loin s'en faut. Il s'oppose aussi à la présence d'étrangers dans l'exploitation des sites car ils sont peu ou pas du tout contrôlés. le comité, en revanche, demande une aide de l'Etat au profit des corailleurs algériens pour se doter de moyens techniques appropriés à une exploitation respectueuse de l'environnement coralien.

De son côté, le ministère de la Pêche justifie sa position car, avance-t-il, sa décision a été prise après "une étude technique et scientifique" des professionnels qui, eux, parlent de laxisme.

« Devant l'affaissement drastique des ressources financières du pays, le pouvoir qui doit impérativement répondre aux revendications citoyennes avec un manque de légitimité chronique et dans une phase politique des plus instables soumet tout le potentiel national à une exploitation brutale, massive et immédiate. Ce qui est constaté pour le corail est vrai pour le minerai et les hydrocarbures », explique l'ex cadre du ministère qui requiert l'anonymat.

Slimane Yacef.

mercredi, Avr 16 2014 1 Commentaire
VOTE DANS L’EMIGRATION : moins de

Les chiffres se recoupent. Sur la région Paris Iles de France, Bouches du Rhône PACA et

samedi, Avr 19 2014 Commentaire
Has no article!
samedi, Jan 11 2014 0 Commentaire
CELEBRATION DE YENNAYER : la radio

La radio nationale chaine II vit petitement. Jeudi, elle a organisé un gala de

samedi, Avr 19 2014 Commentaire
Has no article!
lundi, Avr 14 2014 0 Commentaire
AFFOLEMENT AUX GUICHETS : la face

Plusieurs sources bancaires le confirment : les retraits auprès de ces institutions ont

vendredi, Avr 18 2014 0 Commentaire
FOOTBALL (F.A.F) : grâce pour

Le bureau de la fédération algérienne de football (F.A.F) a annoncé ce lundi la grâce

Editorial



Contribution



Revers


  • PLUS LUS
  • PLUS COMMENTÉS

Restez Connectés Avec Nous

Inscrivez-vous à notre newsletter

 

Facebook

Galeries Photos

Ottawa,   l’ambassade  réserve un autobus  ramenant, sous divers subterfuges   des...
Une palme pour l'Algérie : le pays trône en tête des pays africains en matière d'importations de chez l'Union...
Le bureau de la fédération algérienne de football (F.A.F) a annoncé ce lundi la grâce accordée au gardien de but...
La chaine arabophone Al Hora, basée à Washington, a invité le président du RCD Mohcine Belabbas et le dirigeant du...
Les résultats officiels n'ont pas été une surprise. Bouteflika s'octroie 81,53% des voix et en laisse 12,18% à...
La pathétique retransmission télévisée d'un président-candidat, arrivé sur une chaise roulante au centre de vote,...
Mission accomplie pour Louisa Hanoune. Elle dit reconnaître la victoire de Bouteflika. "Le peuple a choisi, il faut...
L'Etat Algérien entre dans le capital de Djezzy à hauteur de 51%, devenanant ainsi l'actionnaire majoritaire. Cette...
Les chiffres se recoupent. Sur la région Paris Iles de France, Bouches du Rhône PACA et l'est (Metz) le taux de...
Les émeutes ayant touché des localités de Bouira et qui ont entrainé l'empêchement du vote dans certains centres...
Après les gardes communaux qui apportent leur soutien à Bouteflika et les retraités de l’ANP qui se démarquent de...
Benflis a exhibé des documents dont il assure qu'ils ont été signés avant même le vote. Il déclare qu'il n'a «...
Toutes les images uploadées sur Algérie Express appartiennent à leurs propriétaires respectifs.

QUI EST EN LIGNE ?

Nous avons 256 invités et aucun membre en ligne

Météo

Clair

27°C

Alger

Clair
Humidité: 48%
Vent: O à 9.66 km/h
Dimanche 14°C / 22°C Partiellement nuageux
Lundi 14°C / 23°C Partiellement nuageux
Mardi 13°C / 18°C Pluie légère
Mercredi 12°C / 22°C Ensoleillé
Jeudi 14°C / 25°C Ensoleillé
Vendredi 14°C / 23°C Principalement ensoleillé
Samedi 13°C / 21°C Principalement ensoleillé

Choix du Style

Fonts